mardi 16 janvier 2018

Inspirations - Marvel, DC, Comics, âge d'argent et Big Monsters

Pour commencer revenons sur ce que l'on a appelé l’âge d’argent des comics (1956-1973), principalement DC et Marvel.

Showcase 4 (novembre 1956)
Showcase 4 (novembre 1956)

Avec la fin compliquée de l’âge d’or (l’affaire Wertham, le Comics Code Authority, les baisses des ventes), les maisons d’édition durent se renouveler. Les super-héros n’eurent plus la côte, les lecteurs se tournèrent vers des comics de romance, de western, de détective, des célébrités (l’acteur Jerry Lewis, le chanteur Pat Boone).

Le retour des héros de DC.


DC Comics voulut se renouveler et pour cela les auteurs reprirent, en les modifiant, d’anciens héros disparus depuis 1951 : Flash en 1956 et Green Lantern en 1959. Les auteurs reprirent le concept de Flash et Green Lantern, mais avec de nouveaux personnages, de nouveaux costumes : Robert Kanigher créa Barry Allen le scientifique de la police, et John Broome créa Hal Jordan le pilote d’avions. Les deux héros eurent respectivement leur propre série en 1959, et 1960.
Gardner Fox créa la Justice League of America (JLA) dans The Brave and the Bold 28 (mars 1960), qui eut son propre comics dès novembre 1960.















































Avec Flash 123 (septembre 1961), DC établit des univers parallèles avec la rencontre du Flash des années 1940 (Jay Garrick) et celui des années 1950 (Barry Allen). Dès lors des héros des années 1940 comme les premiers Flash, Green Lantern… et la Justice Society of America furent placés sur Terre 2, tandis que les nouveaux héros furent placés sur Terre 1. Batman, Superman furent placés sur les deux univers, mais ceux sur Terre 2 sont plus vieux pour coller à leur ancienneté. Les héros des différents univers se rencontrèrent. Les auteurs créèrent Terre 3 où les héros sont des méchants : Batman est Owlman, Superman est Ultraman…




































Marvel, Stan Lee et Jack Kirby.


Marvel fit face à la concurrence. Marvel donna carte blanche à Stan Lee qui demanda l’aide de Jack Kirby. Pour concurrencer la JLA dans les ventes, ils créèrent les Quatre Fantastiques en 1961. Puis ils créèrent Hulk, Thor, les X-Men. Stan Lee créa Iron Man, Spider-Man, les Avengers, Daredevil. Marvel relança Captain America qui rejoignit les Avengers.




















































Beaucoup de ces héros ont la particularité d’être proches des lecteurs comme le lycéen timide Peter Parker, le scientifique timide Bruce Banner, le médecin handicapé Donald Blake, les problèmes des X-Men… A la différence de beaucoup de héros de DC, les héros de Marvel sont en proie aux doutes. Autres différences avec les héros DC, les héros Marvel sont parfois craints par la population (Hulk, les X-Men).

Iron Man, Hulk, Thor, les Fantastiques furent placés dans le contexte de la Guerre Froide en ayant des ennemis communistes, et les X-Men furent placés dans le contexte de la lutte des droits civiques (Charles Xavier et Magneto étant inspirés de Martin Luther King et de Malcolm X). C’est aussi l’arrivée de personnages Noirs comme Black Panther en 1966, Sam Wilson (le Faucon) en 1969, Luke Cage et Claire Temple en 1972.


































Un âge marqué par la légèreté.

Des histoires de cette période furent marquées par une légèreté et un humour particulier.

 Les méchants mettent en place des plans avec des objets géants…





























… modifient l’apparence des héros.








































Parfois les héros changent leur apparence pour tromper l’ennemi, parfois avec des plans bizarres.




























Un accident peut aussi modifier leur apparence.


 
 























Les femmes.


 Chez DC, Lois Lane oscilla entre l’héroïne à qui il arrive des aventures folles (réelles ou imaginaires) où elle devint sorcière, super héroïne, centaure… Et des histoires où son but est de savoir si Superman aime d’autres femmes qu’elle.



























































Chez Marvel, les femmes sont assez effacées. Karen Page, Jane Foster, Pepper Pots sont les assistantes de Matt Murdock, Donald Blake et Tony Stark.

 Et quand des femmes sont des super héroïnes comme Susan Storm des Fantastiques et Jean Grey des X-Men, elles ont un rôle moins importants que celui des hommes.



DC et la critique des États-Unis.


Au début de 1970, des auteurs de DC se questionnèrent sur le rôle des héros, sur le fait que les histoires manquaient de fond et étaient trop légères.
Dennis O’Neil et Neal Adams relancèrent le titre Green Lantern en l’associant à Green Arrow dès Green Lantern 76 (avril 1970). Durant plusieurs numéros, les deux héros voyagèrent aux États-Unis où Green Lantern fut confronté aux problèmes de racisme, de pauvreté, et Green Arrow découvrit que son partenaire se drogue.
Lois Lane dénonça également le racisme dans Superman’s Girlfriend, Lois Lane 106 (novembre 1970).





























1973 : La mort de Gwen Stacy et la fin de l’âge d’argent.


Dans The Amazing Spider-Man 121 (juin 1973), le héros assista à la mort de Gwen Stacy, sa compagne de l’époque. La mort de Gwen Stacy (et de son père avant elle) marqua un tournant dans les comics : même les gentils peuvent être tués.


The Amazing Spider-Man 121 (juin 1973)
Image extraite de The Amazing Spider-Man 121 (juin 1973)


Le développement des adaptations.


Avec le développement et la démocratisation de la télévision, le public assista à la multiplication des adaptations à la télévision avec des séries et des dessins animés.


Les séries dérivées des comics DC :

The New Adventures of Superman (1966). Batman (1966). The Adventures of Superboy (1967). Aquaman (1968). The Adventures of Batman (1968). De courtes séries sur Teen Titans, The Atom, Flash, Justice League of America, Hawkman, Green Lantern (1967).


























Les séries dérivées des comics Marvel :

Spider-Man (1967), Les Quatre Fantastiques (1967). The Marvel Super Heroes (1966) qui regroupa de courtes séries sur Captain America, Namor, Iron Man, Thor et Hulk.




























La critique des États-Unis chez DC, les héros en proie aux doutes et la mort de Gwen Stacy chez Marvel ont changé le monde des comics. La fin de l’âge d’argent fit sortir les comics de l’innocence pour entrer dans l’âge de bronze.


L'âge d'argent est également très bien renseigné sur Wikipédia.


Ce qui m'amène au cœur du sujet, l'âge d'argent fut également prolixe en gros monstres, et si ceux de Kirby et Marvel retiennent toutes l'attention, il y en a aussi beaucoup chez DC.


Chez les Héros de premier plan de l'époque comme Aquaman, Batman, Green Lantern, Wonder Woman, Superboy et Superman ou encore la Ligue de Justice ou la Légion des Super-Héros, mais surtout chez les Héros de second plan où ces aventures permettent de "booster" les ventes et mettre en valeurs des personnages comme Tomahawk, la Doom Patrol, les Teen Titans, Rip Hunter Time Master, les Metal Men... Ou encore la contribution de Jack Kirby pour Challengers of the Unknown.














































Sans oublier des revues de fiction spéculatives, véritables foyers de monstres et de grands monstres en général. La grande majorité des monstres des univers DC et Marvel ont été créés dans ces anthologies de fiction spéculatives, "House of Mystery", "House of Secret", "Strange Adventures"...








































Dans l'ensemble, le secret pour trouver de grands monstres dans l'univers DC est de se concentrer sur l'âge d'argent. Aussi ne pas regarder dans les bandes dessinées de héros mainstream comme Aquaman , Batman , Green Lantern et Superman . La fourchette des ratios pour les héros de premier rang est de 20,3 - 90,5.


Cependant, tous les autres numéros dans les bandes dessinées de héros de second rang comme la Doom Patrol , Metal Men , Rip Hunter Time Master , Teen Titans, Tomahawk , Challengers of the Unknown , et les Sea Devils ont de gros monstres. La gamme de rapports était de 2,7 - 9.3. Ainsi, un gros monstre est plus ou moins dix fois plus susceptible de se retrouver dans une aventure de héros de second rang que dans une aventure de héros de premier niveau.


Les anthologies de fiction spéculatives: House of Mystery , House of Secrets , Strange Adventures sont l'endroit idéal pour trouver la grande majorité des monstres DC. Les anthologies de fiction spéculatives sont généralement appelées bandes dessinées de science. Ces anthologies de l'âge d'argent ont couvert le spectre de l'horreur à la fiction à la science-fiction. Ils étaient l'équivalent de la bande dessinée à la Twilight Zone , une fiction définitivement spéculative plutôt que l' Outer Limits , une émission de science. Les monstres de ces anthologies s'étendent de la gamme du surnaturel à l'horreur aux monstres de science.


Chez Marvel, Jack Kirby et Stan Lee créent au moins 210 gros monstres. Ces monstres sont souvent appelés les monstres Kirby. Il y a une idée fausse que Marvel a plus de monstres, en particulier des monstres géants, que DC. En fait, DC a créé plus de monstres pendant l'âge d'argent que Marvel mais ils étaient beaucoup moins mémorables et se sont répandus à travers de nombreux titres comme one - shots et beaucoup de monstres n'avaient même pas de noms. Fing Fang Foom est probablement le premier monstre géant Marvel.







































Tout ça pour en venir à quelques photos de grosses figurines et jouets qui viennent rejoindre notre univers de jeu, comme j'en ai parlé dans quelques Post récents, on va s'orienter vers quelques choses de plus Comics tout en gardant nos bases et il nous faut aussi quelques gros monstres aux origines diverses pour peupler notre Multivers. Personnellement, j'adore les Comics et l'âge d'argent reflète vraiment le genre de délire que j'aime, il n'y a pas de limite même aux situations les plus ridicules. Donc ci-dessous des jouets (MOTU, Astroboy, un Cyclope Safari converti, une grosse figurine Heroclix de Dormammu (l'ennemi du Docteur Strange qui peut devenir géant et tiendra probablement son propre rôle dans nos parties), une Statue de Karzoug chez Pathfinder qui permet de mesurer la taille des divers autres monstres pour les connaisseurs et un monstres Scooby-Doo, la créature seule sur les photos et un jouet StarWars. Voila, voila... Des gros monstres cosmiques, surnaturels, des robots... Ca va chier sur la table de jeu pour nos aventuriers. C'est tout pour aujourd'hui...